mercredi 18 décembre 2013

THE NEW AVATAR


Photo actor Pierre-André Doriot


The new avatar sur nos écrans dès 2016, un succès garanti

James Cameron va tourner trois suites en Nouvelle-Zélande

C'est désormais officiel: James Cameron a annoncé ce lundi le tournage des suites du film Avatar, en Nouvelle-Zélande. La première sortie est programmée en 2016.

Le plus gros succès du box-office mondial aura bien une suite. James Cameron va tourner, en Nouvelle-Zélande, trois films qui formeront la suite d'Avatar. La sortie sera échelonnée à partir de 2016, après avoir conclu un accord avec le gouvernement à Wellington, capitale néo-zélandaise, a annoncé ce lundi le réalisateur canadien.

Les trois films seront tournés l'un après l'autre, sans interruption, et sortiront tous les 12 mois à partir de 2016, a ajouté le réalisateur. Le premier Avatar, sorti en 2009, est le plus gros succès du box-office mondial avec près de 3 milliards de dollars de recettes. James Cameron avait battu le record de recettes de "Titanic" réalisé… par lui-même, en 1997.

Un budget d'au moins 300 millions d'euros par film     
 
Le réalisateur canadien ne compte pas lésiner sur les moyens quant aux futurs Avatar 2, 3 et 4. Chaque film sera doté d'un budget d'au moins 300 millions d'euros.

James Cameron entretient un rapport particulier avec le pays au long nuage blanc. Le réalisateur a acheté une maison près de Wellington et entamé les démarches pour obtenir un permis de résidence.

Le premier Avatar avait d'ailleurs été filmé en partie en Nouvelle-Zélande et ses effets spéciaux étaient l'œuvre d'une société néo-zélandaise, basée à Wellington, qui a également travaillé pour le Seigneur des Anneaux et le Hobbit de Peter Jackson. Le réalisateur canadien dit avoir choisi ce pays en raison du professionnalisme des équipes de production sur place, du savoir-faire en matière d'effets spéciaux. Mais aussi des subventions apportées par l’Etat, qui représenteront jusqu'à 25% du budget.

samedi 7 décembre 2013

ANGLETERRE EAST GRINSTEAD




 
Angleterre
East Grinstead
Saint Hill Manor

Par Pierre-André Doriot


Dans le sud de l'Angleterre se trouve un havre de paix, Saint Hill.




Situé dans une très belle ville East Grinstead, avec un  climat océanique à environ 40 km de la mer. Une région de l'Angleterre où il fait bon vivre, une campagne abondante avec de trés belles constructions de style, d'une grande richesse architecturale, réservées à une certaine classe de la bourgeoisie anglaise.

La région abrite un grand nombre d'animaux  appartenant à sa majesté la reine. La chasse  est interdite. Dans la nature les moutons en abondance et les animaux de la forêt sont très nombreux, il n'existe pas d'enclos ou de barrières pour les protéger. L'automobiliste doir faire preuve de patience en parcourant les routes, car il est fréquent de rencontrer plusieurs montons sur la route. Si vous blessé un animal vous devez le tuer, afin qu'il ne souffre pas, autrement la loi vous inflige une forte amende.

Les Anglais ont un grand respect pour les animaux, leur plat principal est le poulet. Les petits lapins ne sont pas mangé par exemple car ils les trouvent trop mignons.

Les Anglais ont beaucoup de respect les uns et les autres. Ils sont très religieux contrairement aux Français où l`église à l^époque de l'inquisition a massacré et torturé les peuples, l'Angleterre a été épargnée. Ils sont souvent réunis dans la rue ou dans un lieu publique  pour chanter, car ils adorent le chant et le font très bien. D'ailleurs les meilleurs groupes et chanteurs du monde sont Anglais.

En parlant de respect, dans un lieu de travail, un employé n'a pas le droit de dire un gros mot, sous peine d'être licencié. S'il est attrapé à dire plus de trois fois un juron il est licencié sur le champ. Les patrons peuvent mettre à la porte très facilement les employés, il n'existe pas de prud'homme ou l'employé peut revendiquer ses droits.



 

PHARRELL WILLIAMS