jeudi 26 juillet 2012

A QUOI SE RESUME LE CANCER ?


LE MAL DES RAYONS

LES EFFETS SECONDAIRES DES ESSAIS NUCLAIRES


SATURATION DE RAYONS GAMMA DANS L'ATMOSPHERE


Les effets des radiations, de façon très, très générale et très, très rapide, les effets des radiations sont très prononcés, ils sont très simples, et ils revêtent de très, très nombreux aspects. L'urticaire, c'est un aspect ordinaire. Elles causent des rougeurs d'une sorte ou d'une autre. Une personne se sent comme quand elle a reçu un coup de soleil. Votre peau est irritée, l'irritation de la peau, c'est une autre manifestation. Ce sont des manifestations qui sont toutes séparées, d'ailleurs. Un corps ne les ressent pas toutes, il ressent l'une d'entre elles. Il y a la gastro-entérite. Le gars attrape une colique qu'il ne peut attribuer à quoi que ce soit et il se demande ce que c'est. Elles créent une sensation de fatigue et de douleur dans les os. Les fonctions glanduaires montrent un dysfonctionnement assez notable. Mais nous parlons de choses dont quelqu'un ferait normalement l'expérience à partir de radiations faibles, et se composent d'urticaire, d'un peu de nausée... vous savez, ce sont les réactions légères, modérées.

Maintenant, parlons des réactions sérieuses, et celles-ci se résument au cancer. Elles se résument à ceci : cancer des os, cancer des poumons, cancer de la peau, et ainsi de suite. Si un médecin étudiait cela de près, il constaterait que la leucémie est liéé au cancer. Eh bien, c'est vraiment le plus grave des aspects liés à l'exposition répétée et continue aux radiations, et ceux-ci se résument tous au cancer.

A quoi se résume le cancer ? Le cancer dit simplement : << Nous ne pouvons pas continuer. La procréation est désormais impossible au niveau cellulaire. >> Les cellules ne se croient plus capables de procréer et, au lieu de procréer en coordination avec le corps, elles procréent simplement d'une façon extravagante et désordonnée dans quelque autre direction. Autrement dit, les cellules se mettent à agir ou à réagir à leur guise, pour ce qui est de leur croissance. C'est un type de cancer, et il y en a réellement deux types fondamentaux de cancer. L'un d'entre eux est la procréation et l'autre est simplement érosif, une mort corrosive des tissus : la malignité. Les deux sont associés. Eh bien, c'est ce à quoi l'homme fait face, pas grand- chose, un simple anéantissement. LRH/BSU

Lien : http://www.enviro2b.com/2012/07/17/mise-a-jour-dun-lien-entre-essais-nucleaires-et-cancers/

Aucun commentaire:

MA CHAINE