lundi 17 septembre 2012

LA FAUNE MARINE



OCEAN

Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence renouvelée par des courants marins. Approximativement 70,7 % de la surface de la Terre est recouverte par l'Océan mondial, communément divisé en cinq océans et en plusieurs dizaines de mers.

La faune marine est composée d'organismes qui vivent, fixés au enfouis, sur le fond (benthos) ou au dessus du fond (poissons démersaux). La faune pélagique vit en pleine eau.



Le benthos est essentiellement représenté par des éponges, des ascidies, des échinodermes, des crustacés, des pycnogonides, des mollusques, des vers marins, etc. Ces animaux ont colonisé tous les types d'habitats, et ce, à toutes les profondeurs. Ces organismes se caratérisent par des comportements variés de leurs modes de nutrition, de locomotion et de reproduction. Les animaux qui filtrent les particules en suspension dans l'eau (suspensivoress) dominent. De nombreuses espèces incubent leurs oeufs et leurs juvéniles. Le gigantisme est une des particularités des éponges, des crustacés, des pycnogonides, des vers marins. Les taux de métabolismes de ces organismes sont lents et leur durée de vie longue.

Deux groupes de poissons sans lien de parenté sont présents : les poissons cartilagineux et les poissons osseux. Les poissons cartilagineux comprennent les raies et requins, bien représentés en zone subantarctique et rares en Antarctique. La faune des poissons osseux antarctiques est dominée par les nototheninoïdes. Ils comprennent 129 espèces, distribuées principalement dans les zones subantarctiques et antarctique. Les notothenioïdes inféodés au plateau continental représentent 77% de la diversité des poissons antarctiques. En l'absence de compétition avec d'autres groupes, et grâce à des adaptations spectaculaires (notamment la présence de protéines anti-gel dans leur sérum), ils ont colonisé toutes les niches sur le plateau et même le début de la pente continentale (1500-1200 mètres). Dans l'océan Austral, d'autres familles sont abondantes, comme les liparidés (poissons-limaces) et les zoarcidés (loquettes) qui vivent près du fond entre 200 mètres et 2000 mètres de profondeur. Parmi les espèces pélagiques les myctophidae (poissons-lanternes) sont les plus abondants et effectuent d'importantes migrations verticales.




Aucun commentaire:

ANNIVERSAIRE DE MARIAGE

https://natation14.wixsite.com/monsite-4/votre-mariage MAGNIFIQUE ELEGANT Pierre - André et Stella 24 juin 2004 - 2017  Notre annivers...