mardi 10 juillet 2012

LE BELEM



LAURENT BOURGNON

LES DISPARITIONS EN MER RESTENT UNE ENIGME!

Certains s'en sortent et d'autres pas. La mer à l'instar de la montagne est un danger permanent, ou la vie ne tient parfois qu'à un fil.

Laurent Bourgnon navigateur Franco-Suisse est porté disparu.Il n'est pas remonté d'une plongée sous-marine, dans l'Archipel des Touamotu Polynésie Française.
Laurent Bourgnon, skipper du voilier «Primagaz» prend le départ de la «Route du Rhum», le 6 novembre 1994, à Saint-Malo. (Marcel Mochet/AFP)


LE MONDE MERVEILLEUX DE LA VOILE AVEC CE MAGNIFIQUE BATEAU  


belem

LE BELEM


Le magnifique navire à voiles au mouillage dans la forte houle de la Baie de Marigot devant le Nettle Bay Beach Club m'a fait penser au plus fameux "3-Mâts barque" français, le BELEM. Mais ce n'est pas lui. Après recherche sur Internet, il semblerait en effet être actuellement à quai à St Nazaire près de Nantes, son port d'attache habituel. Position exacte. Quel est donc alors ce magnifique navire?


Le Belem est le dernier exemplaire français d'un trois-mâts barque. Ce type de navire comprend deux mâts équipés de voiles carrées : le mât de misaine, à l'avant, et le grand mât, au milieu. Le mât d'artimon, à l'arrière, porte seulement une brigantine à corne (aussi appelée voile d'artimon) et un flèche. © Gilbert Aubert

réaménagement du bateau

En 1914, le voilier est racheté par le Duc de Westminster, qui décide de le transformer en yacht de plaisance et de le doter de moteurs. © Olivier Rouillès





Pour le Belem commence en 1914 une nouvelle vie, celle d'un luxueux navire de croisière. La cale est transformée en cabines confortables, tandis qu'au pont est intégré un salon vitré, décoré en acajou de Cuba. ©
Bernard Enrici


transport du cacao


L'armateur du Belem est une société nantaise spécialisée dans le transport du cacao, pour le compte des Chocolateries Meunier. Le trois-mâts se rend donc au Brésil, dans les Antilles, en Uruguay... pour acheminer les fèves entre Amérique du Sud et Europe. © Muriel Farre

Une voile est une pièce de tissu, dont la taille peut varier de quelques mètres carrés à plusieurs centaines de mètres carrés, qui, grâce à l'action du vent, sert à faire avancer un véhicule. Les voiles sont utilisées sur des voiliers, planches à voile, mais aussi sur des véhicules terrestres (chars à voiles,
voile sur glace).


pavillon anglais

ANGLAIS

Une voile est caractérisée principalement par sa forme, son grammage et le(s) matériau(x) dont elle est composée.
Les trois angles de la voile (sur une voile à forme triangulaire) ont une appellation spécifique :

Le point de drisse (1) désigne l'angle situé au sommet de la voile une fois celle-ci hissée : c'est l'endroit où la drisse est frappée.

Le point d'amure (10) désigne l'angle attaché au point fixe du bateau : lorsque la voile est en position, le point d'amure est sur l'avant du bateau.

Le point d'écoute (12) désigne l'angle de la voile auquel est frappée l'écoute (foc) ou non loin duquel est passée l'écoute (grand-voile)

Chacune des extrémités de la voile reçoit un renfort (3) constitué de plusieurs épaisseurs de tissus cousues ensembles parfois renforcées par une structure rigide. La têtière (3) est la partie renforcée de l'extrémité supérieure de la voile. Un œillet situé à chacun des angles permet de fixer la voile au gréement.

les balustrades

LES BALUSTRADES

Les côtés d'une voile triangulaire sont :

La bordure (11), encore appelée l'envergure, car souvent reliée à une vergue (ici la bôme) est le côté de la voile parallèle au pont : c'est le bas de la voile lorsque celle-ci est hissée.

Le guindant (6) est le côté de la voile solidaire de l'étai (foc) ou du mât (grand-voile)

La chute (5) est le côté de la voile situé vers l'arrière, toujours libre : sa tension est réglée par un nerf de chute (8)

voilier de légendes

VOILIER DE LEGENDE

Sur la grand-voile la tension de la bordure et du guindant (passée dans la bôme) est modulée selon la force du vent. Plus la voile est « étarquée », plus elle est plate et inversement. Ceci permet d'adapter le creux à la pression du vent qui s'exerce sur elle.

Sur la grand-voile (sur les voiles d'avant c'est beaucoup plus rare depuis l'avènement des focs et trinquettes à enrouleurs) on trouve également 2 à 3 bandes de ris (9) - zones horizontales en partie renforcées et comportant des œillets aux extrémités qui sont utilisées pour réduire la surface de la grand-voile lorsque le vent forcit (prise de ris)

retour à la france

LE RETOUR A LA FRANCE


Une voile est généralement composée de laizes (7) bandes de tissus cousues, découpées de manière à répartir l'effort en faisant éventuellement varier le grammage et positionner le creux de la voile (une voile n'est pas plate sauf s'il s'agit d'une voile de tempête comme le tourmentin).

La chute des grand-voiles modernes est arrondie : c'est le rond de chute qui est autorisé par 3 à 4 lattes (4). Sur les voiliers très rapides, la voile peut aussi être complètement lattée, la tension des dites lattes permettant d'obtenir très exactement le profil souhaité.

gouvernail du belem

LE GOUVERNAIL DU BELEM

Le guindant de la grand-voile est rendu solidaire du mât soit grâce à des coulisseaux (2) fixés à la voile et passés dans la gorge du mât soit grâce à une ralingue (c’est-à-dire un cordage cousu le long de la voile). La bordure de la grand-voile est également tenue par une ralingue ou un/des coulisseau(x) passée dans la gorge de la bôme.

Sur un spinnaker, symétrique par définition, point d'amure et guindant sont côté tangon (après empannage ces termes ne désignent donc plus la même partie de la voile).

vieille boussole

VIELLE BOUSSOLE

Londres : le voilier nantais, le Belem participe au jubilé de la Reine

Aucun commentaire:

POSTER GAL

New Collection POSTER STYE  FOR YOUR WALLS   Mon Site : https://natation14.wixsite.com/foto